Instabilité de l'Imprimeur


Personnes impliquées actuellement : Fernando Varela , Ludovic Pauchard , Philippe Gondret et Marc Rabaud

Pendant quelques années nous nous sommes intéressé avec Sylvain Michalland, Michel Decré et Laurent Fourtune (trois doctorants) et Yves Couder a une instabilité interfaciale en géométrie confinée. Cette expérience s'est révélée peu à peu être un excellent modèle pour l'étude de l'apparition du désordre dans un système dissipatif étendu. De plus cette expérience nous a permis de nouer de nombreux contacts avec le milieu du "coating" (de l'enduction), c'est à dire les industriels et les chercheurs qui étudient les méthodes d'enduction de supports rigides par des fluides visqueux.

Le dispositif expérimental consiste en un cylindre de verre creux dans lequel est placé, de façon excentrée, un deuxième cylindre de plus faible rayon. Dans l'interstice qui les sépare, un peu d'huile est déposée, et les cylindres sont mis en rotation par deux moteurs (Figure). Une partie de l'huile mouille les cylindres et le reste est piégé dans la zone de plus faible épaisseur.

Set-up

Le montage est constitué de deux cylindres excentrés séparés par un faible interstice. Les deux cylindres peuvent tourner indépendamment.